Introduction Ojas challenge

31/03/2016

Pour ceux d’entre nous qui sommes confinés à la maison depuis plus de 3 semaines, une certaine lassitude peut se faire sentir, d’autant que le printemps a pointé le bout de son nez, avec des températures plus douces, un soleil généreux et le retour d’une nature plus exubérante du fait de la baisse du niveau de pollution. 

Nous pourrions être tentés de braver l’interdiction de sortir, et nous laisser aller à quelques “entorses” aux règles imposées pour nous protéger, et permettre aux soignants et à tous ceux qui nous permettent de rester à la maison de faire leur travail du mieux possible dans des conditions très difficiles.

L’enfermement est très compliqué à gérer pour certains, car c’est à la fois une perte de repères et une mise en lumière de nous-mêmes, un focus sur notre être intérieur. Se retrouver à longueur de journée seul avec nous même, ou entouré de son conjoint et de ses enfants, peut être une grande source de stress et d’anxiété, et générer de la frustration et de l’agacement, pouvant même conduire à des comportements parfois agressifs.

Pour certains, cette lassitude s’exprimera plutôt sous forme de léthargie, avec peu d’énergie pour entreprendre une activité, une dépendance accrue aux écrans, des plages de sommeil très longues débordant sur la journée…

Pour retrouver une belle énergie et augmenter notre Ojas, qui est aussi la clé de notre immunité, l’Ayurveda nous propose d’établir une routine quotidienne qui va nous permettre, au travers de différents gestes et rituels, de retrouver une dynamique de vie à la maison et d’apaiser ainsi le stress, les tensions physiques et mentales, l’anxiété…afin de retrouver un meilleur sommeil, une digestion fluide et une sérénité de tout notre être.

Le ministère de la santé indien dédié aux médecines alternatives (AYUSH) a transmis aux praticiens et médecins ayurvédiques un document de 4 pages, dans lequel sont détaillés l’ensemble des gestes et rituels à mettre en place pendant cette période épidémique.

Je vous partagerai chaque jour en détail l’un de ces petits gestes, afin de vous aider à adopter cette routine appelée Dinacharya en sanskrit. La plupart de ces gestes sont très simples à mettre en place, et ne nécessitent pas de matériel particulier, et sont accessibles à tous, quel que soit notre âge, notre lieu de vie et nos moyens financiers.

Le plus important à mon sens lorsqu’on débute une pratique, quelle qu’elle soit, c’est la régularité et l’accompagnement. 

La régularité car c’est la clé pour adopter une pratique qui deviendra une habitude. Il faut environ 3 à 4 semaines pour ancrer une nouvelle pratique dans notre quotidien, et imprégner le corps et l’esprit de cette pratique.

L’accompagnement car certaines pratiques vont à l’encontre des habitudes prises depuis l’enfance, transmises par nos parents, notre culture, nos conditions de vie…Sans la connaissance et l’expérience d’un praticien en Ayurveda, il est souvent difficile de mettre en place de nouvelles habitudes et surtout de perdurer sur le long terme.

Je vous donne rendez-vous dès demain pour démarrer ensemble la mise en place de cette routine quotidienne selon l’Ayurveda.

Belle journée à tous, prenez soin de vous.

Namaste

France

Ces articles pourraient également vous interesser…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Pin It on Pinterest

PANIER
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
0